Le gagnant de : « Les défis de la course » est …

Bonjour les amis,

Christelle Léonard a été tirée au sort et a gagné un exemplaire de Les défis de la course de Sylvain Bazin qu’elle recevra après m’avoir communiqué son adresse postale et son adresse email en message privé.

Si elle ne l’a pas fait d’ici samedi soir, je procéderai à un nouveau tirage au sort.

Et cette semaine, comme chaque semaine, une nouvelle chronique d’un ouvrage qui traitre de course à pied et un jeu-concours pour se voir offrir cet ouvrage.

Bonne semaine à tous.

Gagnez « Les défis de la course » de Sylvain Bazin

Bonjour les amis,

Comme promis à l’ouverture de ce blog (Cours toujours !), je vous offre, après chaque revue d’un livre, un exemplaire de celui-ci.

Cette semaine, c’est donc Les défis de la course de Sylvain Bazin

Pour le recevoir, rien de plus simple : vous partagez ce message sur réseaux sociaux (Facebook ou Twitter ou les deux), vous likez la page Facebook DesLivresPourCourir et vous attendez mercredi 10/05/2017 à 18h que je procède au tirage au sort.

A vos claviers !

 

Les défis de la course, de Sylvain Bazin

Bonjour les amis,

Le titre, un peu bateau, m’a fait hésiter avant d’ouvrir cet opuscule. Le sous-titre « Petite échappée aux limites de l’endurance et de la volonté » m’a convaincu de m’y plonger.

L’ouvrage nous apprend à mieux comprendre, à défaut de le connaître (pour ça, on peut lire avec plaisir Pèlerin Express) le parcours de l’auteur, Sylvain Bazin -un des personnages de la course à pied en France- ce qui suffirait à satisfaire le lecteur coureur. Ce parcours, qui s’inscrit dans notre temps et épouse les évolutions dictées par la vie, l’âge et les évolutions du phénomène course à pied se lit comme on regarderait Free to run : avec intérêt.

L’essence de l’ouvrage, annoncée au sous-titre du livre,  se niche dans la partie consacrée au développement et à la pratique de l’ultra-trail et, en quelques paragraphes on approche la réponse à la sempiternelle question « Pourquoi cours-tu ? ».

Mais si Sylvain Bazin y répond pour lui, il ne peut le faire pour nous.

Pour se faire plaisir et réfléchir un peu en acquérant ce livre (89 pages), c’est ici.

Bons runs et bonnes lectures à tous.