« Petite bibliothèque du coureur » de Bernard Chambaz a été gagné par …

Bonsoir les amis,

Maria de Luca a été tirée au sort et a gagné un exemplaire de Petite bibliothèque du coureur de Bernard Chambaz qu’elle recevra après m’avoir communiqué son adresse postale et son adresse email en message privé.

Si elle ne l’a pas fait d’ici mercredi soir, je procéderai à un nouveau tirage au sort.

Pour tous les déçus du tirage au sort, il reste votre libraire ou Amazon en cliquant ici

Et cette semaine, comme chaque semaine, une nouvelle chronique d’un ouvrage qui traitre de course à  pied et un jeu-concours pour se voir offrir cet ouvrage.

Bonne semaine à  tous.

Gagnez « Petite bibliothèque du coureur » de Bernard Chambaz

Bonjour les amis,

Comme promis lors de la création de ce blog, cette semaine encore, vous pouvez gagner un exemplaire gratuit du livre chroniqué. Il s’agit de Petite bibliothèque du coureur de Bernard Chambaz

Pour gagner, rien de plus simple.

  1. Vous taguez en commentaire, dans Facebook, un ami susceptible d’apprécier cette lecture.
  2. Vous partagez ce post sur Facebook ou Twitter.
  3. Vous likez la page Facebook Des Livres pour Courir.
  4. Ensuite, vous attendez dimanche 26/11/2017 à 19h00 que je procède au tirage au sort.

Et voilà !

 

Petite bibliothèque du coureur de Bernard Chambaz

Bonjour les amis,

Voici un ouvrage qui aurait du être le premier à être chroniqué par le blog tant son objet semble coller à la ligne éditoriale.

Bernard Chambaz a réalisé un travail de fourmi pour nous proposer quarante-deux (le fruit du hasard certainement…) extraits de textes traitant de course à pied, débutant chez Homère en passant par Cervantès (encore que l’extrait ne parle que très marginalement de course à pied) puis Hemingway avant d’arriver à de plus modernes Jean Echenoz et Philippe Delerm.

Cette collection d’extraits a le mérite, à la « Exercices de style » de Raymond Queneau (ici), de nous permettre de picorer entre moultes façons d’écrire la foulée, la course, l’effort, chacun des extraits étant précédé de quelques lignes d’introduction de l’œuvre.

Sélection érudite et parfois iconoclaste, cet ouvrage se déguste à petites gorgées et meublera avec bonheur les instants d’apathie après une sortie longue hivernale.

Pour se cultiver à son rythme et sans jamais risquer l’overdose, et acheter le livre, c’est ici