« Tim Runwood » de Antoine Guillon a été gagné par …

Bonsoir les amis,

Servant JoëlLoliita a été tirée au sort et a gagné un exemplaire de Tim Runwood de Antoine Guillon qu’elle recevra après m’avoir communiqué son adresse postale et son adresse email en message privé.

Si elle ne l’a pas fait d’ici mardi soir, je procéderai à un nouveau tirage au sort.

Et cette semaine, comme chaque semaine, une nouvelle chronique d’un ouvrage qui traitre de course à  pied et un jeu-concours pour se voir offrir cet ouvrage.

Bonne semaine à  tous.

Gagnez « Tim Runwood » de Antoine Guillon

Bonjour les amis,

Comme promis lors de la création de ce blog, cette semaine encore, vous pouvez gagner un exemplaire gratuit du livre chroniqué. Il s’agit de Tim Runwood de Antoine Guillon.

Pour gagner, rien de plus simple.

  1. Vous taguez en commentaire, dans Facebook, un ami susceptible d’apprécier cette lecture.
  2. Vous partagez ce post sur Facebook ou Twitter.
  3. Vous likez la page Facebook Des Livres pour Courir.
  4. Ensuite, vous attendez samedi 4/11/2017 à 19h00 que je procède au tirage au sort.

Et voilà !

 

« Tim Runwood » de Antoine Guillon

Bonjour les amis,

Oui, vous avez bien lu, c’est bien l’Antoine Guillon de la Diagonale des Fous, le métronome, le maître du Grand Raid qui a écrit ce roman.

Avant tout, bravo à Antoine pour sa deuxième place le week-end dernier !

Amateur de Bob Morane, du Marsupilami, de Un indien dans la ville ou de Le livre de la jungle, vous retrouverez là l’ambiance qui vous a séduite : nature exotique et luxuriante, mystère, choc de civilisation, chamanisme.

Coureur d’ultra trail, tu ne trouveras pas de plan d’entraînement ou de conseils course à pied ; il s’agit d’un roman à part entière avec intrigue et rebondissements, pas d’un compte rendu de course, même fantasmagorique.

Et comme le livre n’est commercialisé que par Antoine Guillon, en l’achetant, vous aurez le plaisir de pouvoir mentionner la dédicace que vous souhaitez qu’il vous fasse. Pour le commander, c’est : ici.

Enfin, pour l’anecdote, je ne peux m’empêcher de signaler que j’ai eu la surprise de voir une de mes ancêtres cité page 195.

Bonne lecture et bonne semaine à tous.