Le gagnant de « Itinéraire bis » de Alain Fonteneau est …

Bonjour les amis,

Alexis Roy a été tiré au sort et a gagné un exemplaire de Itinéraire bis de Alain Fonteneau qu’il recevra après m’avoir communiqué son adresse postale et son adresse email en message privé.

Si il ne l’a pas fait d’ici samedi soir, je procéderai à un nouveau tirage au sort.

Et cette semaine, comme chaque semaine, une nouvelle chronique d’un ouvrage qui traitre de course à pied et un jeu-concours pour se voir offrir cet ouvrage.

Bonne semaine à tous.

Gagnez « Itinéraire bis » de Alain Fonteneau

Bonjour les amis,

Comme promis à l’ouverture de ce blog (Cours toujours !), je vous offre, après chaque revue d’un livre, un exemplaire de celui-ci.

Cette semaine, c’est donc Itinéraire bis de Alain Fonteneau

Pour le recevoir, rien de plus simple : vous partagez ce message sur réseaux sociaux (Facebook ou Twitter ou les deux), vous likez la page Facebook DesLivresPourCourir et vous attendez vendredi 19/05/2017 à 18h que je procède au tirage au sort.

A vos claviers !

Itinéraire bis de Alain Fonteneau

Bonsoir les amis,

Allant retirer mon dossard pour le marathon de Paris, je rencontre Porte de Versailles un coureur qui vend son livre. Comme j’étais venu avec plusieurs exemplaires du mien, dans l’idée d’en parler à l’issue de la conférence que je donnais au salon du running, je lui propose que nous échangions nos ouvrages.

Affalé sur mon canapé, j’entame donc un livre qui porte en couverture une photo d’un coureur au marathon de Paris, sans trop savoir à quoi m’attendre. Cruelle déception, pas un mot de course à pied avant la page 101 ; chapitre clos page 117.

Il ne s’agit donc pas d’un livre de course à pied.

Comme le titre l’indique, c’est l’histoire d’un parcours, l’histoire d’une vie. l’histoire du parcours de quelqu’un qui, bien qu’équipé -intellectuellement, scolairement- pour s’insérer « normalement » dans la société, fait le choix de chemins de traverse, sans rien revendiquer d’autre que sa liberté de choix et de conscience, dans une démarche tout sauf égoïste puisqu’elle s’articule, en partie, autour de l’aide aux autres, sans contrepartie.

En théorie, ce livre n’a rien à faire dans ce blog consacré à la littérature course à pied. En pratique, par son auteur, par son esprit, il y a sa place et symbolise, appliqué à la vie, la revendication de la liberté qui nous a tant fait vibrer quand nous avons découvert Free to run.

Pour se le procurer, c’est ici.