Gagnez « Enduroman » de Cyril Blanchard

Bonjour les amis,

Comme promis lors de la création de ce blog, cette semaine encore, vous pouvez gagner un exemplaire gratuit du livre chroniqué. Il s’agit de Enduroman de Cyril Blanchard

Pour gagner, rien de plus simple.

  1. Vous taguez en commentaire, dans Facebook, un ami susceptible d’apprécier cette lecture.
  2. Vous partagez ce post sur Facebook ou Twitter.
  3. Vous likez la page Facebook Des Livres pour Courir.
  4. Ensuite, vous attendez dimanche 19/11/2017 à 19h00 que je procède au tirage au sort.

Et voilà !

« Enduroman » de Cyril Blanchard

Bonjour les amis,

Petite trahison à la ligne éditoriale du blog cette semaine avec « Enduroman, Aimer et atteindre le sommet, L’aventure extraordinaire d’un homme ordinaire » de Cyril Blanchard qui parle peu de course à pied.

Avant que vous n’abandonniez la lecture de cette chronique, une précision : l’Enduroman, c’est 140km de course à pied de Londres à Douvres, la traversée de la Manche à la nage jusqu’à Calais puis 300km à vélo jusqu’à l’Arc de Triomphe à Paris. Intéressés ?

Je craignais que l’ouvrage ne soit que le descriptif d’un ultra triathlon. Et, il a bien été écrit par un triathlète, un de ces sportifs qui ne laissent rien au hasard et aiment les check lists. Bref, l’ouvrage passionnera tous les aficionados de la préparation sportive tant l’expertise et l’expérience accumulées par Cyril sont importantes.

Mais au delà de cet aspect technico-sportif, Cyril Blanchard nous emmène beaucoup plus loin que de Londres à Paris.

D’abord, et en soit même cela mériterait un livre, il a traversé La Manche à la nage. Il décrit cette traversée comme l’Everest de la natation ; il a tort. C’est bien plus sélectif que l’Everest car seulement 10% des tentatives se concluent par un succès. Et plus d’êtres humains sont allés dans l’espace que de nageurs sont parvenus à réaliser une traversée homologuée.

Ensuite, et c’est la partie qui m’a le plus impressionnée, Cyril décrit comment on passe du statut de sportif amateur dont l’ambition est d’être finisher d’un défi XXL au statut de champion. Car Cyril a établi, lors de son Enduroman, le record du monde sur l’épreuve (60 heures). Et cette transformation, il est rare de pouvoir y assister : nous connaissons soit des sportifs amateurs, soit des sportifs professionnels mais très peu de sportifs qui passent d’un statut à l’autre, de la chenille au papillon.

Enfin, même si cela m’a dérouté dans la première partie du livre, Cyril ramène tout ce parcours, cette aventure et cet exploit, à sa dimension humaine. Ce n’est pas le moindre intérêt du livre que de constamment rappeler qu’il n’est pas de sportif sans entourage, de performance sans environnement humain propice, de réussite sans équilibre personnel.

Et puis, in fine, le livre pose la question qui nous hante tous après la réalisation d’un objectif qui nous a fortement mobilisé : et après ?

Pour vivre l’aventure de l’Enduroman avec Cyril Blanchard, c’est chez votre libraire ou ici

« La bible du running » de Jérôme Sordello a été gagnée par …

Bonjour les amis,

Angélique Hildebrand a été tirée au sort et a gagné un exemplaire de La bible du running de Jérôme Sordello qu’elle recevra après m’avoir communiqué son adresse postale et son adresse email en message privé.

Si elle ne l’a pas fait d’ici mercredi soir, je procéderai à un nouveau tirage au sort.

Pour tous les déçus du tirage au sort, il reste votre libraire ou Amazon en cliquant ici.

Et cette semaine, comme chaque semaine, une nouvelle chronique d’un ouvrage qui traitre de course à  pied et un jeu-concours pour se voir offrir cet ouvrage.

Bonne semaine à  tous.

Gagnez « La bible du running » de Jérôme Sordello

Bonjour les amis,

Comme promis lors de la création de ce blog, cette semaine encore, vous pouvez gagner un exemplaire gratuit du livre chroniqué. Il s’agit de La bible du running de Jérôme Sordello

Pour gagner, rien de plus simple.

  1. Vous taguez en commentaire, dans Facebook, un ami susceptible d’apprécier cette lecture.
  2. Vous partagez ce post sur Facebook ou Twitter.
  3. Vous likez la page Facebook Des Livres pour Courir.
  4. Ensuite, vous attendez samedi 11/11/2017 à 19h00 que je procède au tirage au sort.

Et voilà !

La bible du running de Jérôme Sordello

Bonjour les amis,

Quand j’ai vu cet ouvrage, j’ai immédiatement pensé à « L’être et le néant » de Jean Paul Sartre (pour ceux que cela interpelle, il peut être acquis ici) que, je vous rassure, je n’ai jamais lu.

Les débuts de l’ouvrage de Sartre ont été poussifs : à peine quelques exemplaires vendus la première semaine, encore moins la deuxième semaine et presqu’aucun la troisième semaine. Puis, soudainement, les ventes se sont envolées, passant de plusieurs centaines à plusieurs milliers par semaine. Incompréhension totale de l’éditeur qui mène son enquête : ce n’est pas tous les jours qu’un « essai d’ontologie phénoménologique » mobilise les foules.

Il apparaît que « L’être et le néant » pèse très exactement un kilogramme. Et qu’il est significativement moins cher qu’un poids en cuivre de un kilo nécessaire à l’utilisation d’une balance de cuisine de l’époque.

Les ménagères se sont donc jetées sur l’ouvrage pour compléter à moindre frais leur série de poids de référence.

Tout ça pour dire, donc, que Jérôme Sordello a produit un sacré pavé. Qui est inutilisable avec une balance ancienne puisque les 736 pages pèsent plus de 1,6 kg. Et que de toute façon, plus personne n’utilise de balance à poids en cuivre. Ni même ne cuisine.

Comme la bible, version liturgique, cet ouvrage imposant est donc resté longtemps sur ma table de chevet, sans être ouvert ; toujours recouvert par un autre livre que j’avais plus envie de lire.

Cela a été une erreur.

Le livre est très plaisamment découpé en 24 chapitres qui peuvent se lire indépendamment des uns et des autres et pas nécessairement dans l’ordre.

Chacun, selon son niveau, y trouvera un condensé thématique théorique et pratique. Il est donc probable qu’aucun coureur ne lise tout le livre mais il est certain que tous les coureurs y trouveront de la matière à réflexion et application immédiate.

La bible du running, comme son nom l’indique, devrait être l’ouvrage de référence de tout coureur. Pas nécessairement celui qu’on lit tous les jours, mais celui auquel on revient toujours.

Bref, une somme réussie qui sera une pertinente addition à une bibliothèque d’ouvrages d’entraînement.

Pour acquérir l’ouvrage et tout savoir, c’est : ici

« Tim Runwood » de Antoine Guillon a été gagné par …

Bonsoir les amis,

Servant JoëlLoliita a été tirée au sort et a gagné un exemplaire de Tim Runwood de Antoine Guillon qu’elle recevra après m’avoir communiqué son adresse postale et son adresse email en message privé.

Si elle ne l’a pas fait d’ici mardi soir, je procéderai à un nouveau tirage au sort.

Et cette semaine, comme chaque semaine, une nouvelle chronique d’un ouvrage qui traitre de course à  pied et un jeu-concours pour se voir offrir cet ouvrage.

Bonne semaine à  tous.

Gagnez « Tim Runwood » de Antoine Guillon

Bonjour les amis,

Comme promis lors de la création de ce blog, cette semaine encore, vous pouvez gagner un exemplaire gratuit du livre chroniqué. Il s’agit de Tim Runwood de Antoine Guillon.

Pour gagner, rien de plus simple.

  1. Vous taguez en commentaire, dans Facebook, un ami susceptible d’apprécier cette lecture.
  2. Vous partagez ce post sur Facebook ou Twitter.
  3. Vous likez la page Facebook Des Livres pour Courir.
  4. Ensuite, vous attendez samedi 4/11/2017 à 19h00 que je procède au tirage au sort.

Et voilà !

 

« Tim Runwood » de Antoine Guillon

Bonjour les amis,

Oui, vous avez bien lu, c’est bien l’Antoine Guillon de la Diagonale des Fous, le métronome, le maître du Grand Raid qui a écrit ce roman.

Avant tout, bravo à Antoine pour sa deuxième place le week-end dernier !

Amateur de Bob Morane, du Marsupilami, de Un indien dans la ville ou de Le livre de la jungle, vous retrouverez là l’ambiance qui vous a séduite : nature exotique et luxuriante, mystère, choc de civilisation, chamanisme.

Coureur d’ultra trail, tu ne trouveras pas de plan d’entraînement ou de conseils course à pied ; il s’agit d’un roman à part entière avec intrigue et rebondissements, pas d’un compte rendu de course, même fantasmagorique.

Et comme le livre n’est commercialisé que par Antoine Guillon, en l’achetant, vous aurez le plaisir de pouvoir mentionner la dédicace que vous souhaitez qu’il vous fasse. Pour le commander, c’est : ici.

Enfin, pour l’anecdote, je ne peux m’empêcher de signaler que j’ai eu la surprise de voir une de mes ancêtres cité page 195.

Bonne lecture et bonne semaine à tous.

« Grand Trail » de Alexis et Frédéric Berg a été gagné par …

Bonjour les amis,

Ragnard Michalet a été tiré au sort et a gagné un exemplaire de Grand Trail qu’il recevra après m’avoir communiqué son adresse postale et son adresse email en message privé.

Si il ne l’a pas fait d’ici mercredi soir, je procéderai à un nouveau tirage au sort.

Pour tous les déçus du tirage au sort, il reste votre libraire ou Amazon en cliquant ici.

Enfin, je vous avais indiqué qu’il était critique que le financement participatif lancé par Alexis et Frédéric Berg atteigne son objectif pour qu’ils puissent obtenir les fonds dédiés à la création de leur maison d’édition. Bonne nouvelle, l’objectif a été atteint 30 heures avant la fin de la campagne de financement.

Il vous reste 24h pour participer à cette aventure éditoriale à partir de 5 Euro ; pour le faire, cliquez ci après : https://fr.ulule.com/grand-trail-edition/

Et cette semaine, comme chaque semaine, une nouvelle chronique d’un ouvrage qui traitre de course à  pied et un jeu-concours pour se voir offrir cet ouvrage.

Bonne semaine à  tous.

Gagnez « Grand Trail » de Alexis et Frédéric Berg

Bonjour les amis,

Comme promis lors de la création de ce blog, cette semaine encore, vous pouvez gagner un exemplaire gratuit du livre chroniqué. Il s’agit de Grand Trail de Alexis et Frédéric Berg.

Avant d’en venir aux modalités de participation, je vous rappelle, parce que cela me tient pas à coeur, pas parce que j’y ai le moindre intérêt commercial ou financier, qu’Alexis et Frédéric ont lancé une campagne de financement.

A quoi va servir le financement participatif mis en place (plus que 5 jours pour y participer !) ? L’économie de l’édition est fragile, surtout quand il ne s’agit pas seulement de commercialiser un livre, mais de l’imaginer, l’écrire, le penser, le produire et le défendre. La campagne permettra de lancer l’aventure éditoriale, très vite les premiers projets de livres qu’ils souhaitent faire paraître dès la fin de l’année 2017.

Il s’agirait d’une maison d’édition artisanale afin de faire des livres qui leur plaisent et les touchent, avec un désir de qualité et d’exigence. Concrètement, cela veut dire que leur imprimeur est en Charente (France). Leur diffuseur est un traileur. Et les graphistes, relecteurs, correcteurs, traducteurs sont des personnes proches, qui leur ressemblent.

 

Bref, pour participer, même modestement (à partir de 5 Eur) à cette aventure, c’est ici

Pour en revenir au jeu concours, afin de participer, voire gagner, rien de plus simple.

  1. Vous taguez en commentaire, dans Facebook, un ami susceptible d’apprécier cette lecture.
  2. Vous partagez ce post sur Facebook ou Twitter.
  3. Vous likez la page Facebook Des Livres pour Courir.
  4. Ensuite, vous attendez samedi 21/10/2017 à 19h00 que je procède au tirage au sort.

Et voilà !

Bonne chance à tous et à samedi.