Nathalie Lamoureux

Bonsoir les amis,

Septième femme française à avoir gravi l’Everest, à sa cinquième tentative, finisher de l’UTMB, à sa cinquième tentative, journaliste à Le Point.

C’est habituellement dans le sens inverse qu’est présentée Nathalie Lamoureux, comme si sa profession de journaliste était censée, en ce monde d’hyper communication, attirer les regards sur une femme dont la persévérance et la liste des réalisations outdoor -j’hésite à écrire sportives tant elle même semble réfuter ce qualificatif bien qu’elle le mérite- suffirait à embouteiller la bucket list de n’importe quel cadre supérieur affrontant la crise de la quarantaine.

Si dans sa production littéraire l’écriture, paradoxalement, n’est pas son point fort, le coeur qu’elle met à l’ouvrage compense largement ce petit défaut.

Pour rêver sur quelques centaines de pages, vous pouvez lire : L’Everest à la folie ou Courir de plaisir.

Pour rêver plus régulièrement, il y aussi http://www.lepoint.fr/chroniqueurs-du-point/nathalie-lamoureux/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *