Les running roses de Chantaki

Bonsoir les amis,

Allergique au rose dominant et militant, je me suis fait violence pour ouvrir ce livre et ai attendu la journée de la femme, hier, pour le lire. C’est idiot, c’est moi.

C’est d’autant plus idiot que le « rose » du titre n’est pas militant, ce n’est qu’une belle touche de couleur, le symbole d’une fraîcheur, l’annonce d’un récit coloré, bigarré.

Chantaki nous emmène dans ses bagages et nous fait voyager autour du monde mais pas à la mode jet set, pas à la mode speed running, pas à la mode frime ou record, mais tranquillement, sereinement. C’est donc avec autant d’intérêt qu’on la suit sur une course qui passe au bout de sa rue qu’en Russie ou au Pérou.

La course n’est ici, presque, qu’un prétexte au voyage, sujet principal du livre.

Une belle virée autour du monde que vous pourrez vous procurer en écrivant à Chantaki : lesrunningsroses@gmail.com

 

3 réflexions au sujet de « Les running roses de Chantaki »

  1. Ping : Interviewée par Grégoire Chevignard – chantaki

  2. Ping : Lisez, Courez ! – chantaki

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *