Gagnez « Petite bibliothèque du coureur » de Bernard Chambaz

Bonjour les amis,

Comme promis lors de la création de ce blog, cette semaine encore, vous pouvez gagner un exemplaire gratuit du livre chroniqué. Il s’agit de Petite bibliothèque du coureur de Bernard Chambaz

Pour gagner, rien de plus simple.

  1. Vous taguez en commentaire, dans Facebook, un ami susceptible d’apprécier cette lecture.
  2. Vous partagez ce post sur Facebook ou Twitter.
  3. Vous likez la page Facebook Des Livres pour Courir.
  4. Ensuite, vous attendez dimanche 26/11/2017 à 19h00 que je procède au tirage au sort.

Et voilà !

 

Petite bibliothèque du coureur de Bernard Chambaz

Bonjour les amis,

Voici un ouvrage qui aurait du être le premier à être chroniqué par le blog tant son objet semble coller à la ligne éditoriale.

Bernard Chambaz a réalisé un travail de fourmi pour nous proposer quarante-deux (le fruit du hasard certainement…) extraits de textes traitant de course à pied, débutant chez Homère en passant par Cervantès (encore que l’extrait ne parle que très marginalement de course à pied) puis Hemingway avant d’arriver à de plus modernes Jean Echenoz et Philippe Delerm.

Cette collection d’extraits a le mérite, à la « Exercices de style » de Raymond Queneau (ici), de nous permettre de picorer entre moultes façons d’écrire la foulée, la course, l’effort, chacun des extraits étant précédé de quelques lignes d’introduction de l’œuvre.

Sélection érudite et parfois iconoclaste, cet ouvrage se déguste à petites gorgées et meublera avec bonheur les instants d’apathie après une sortie longue hivernale.

Pour se cultiver à son rythme et sans jamais risquer l’overdose, et acheter le livre, c’est ici

Pour amateurs éclairés

Bonjour les amis,

Dans dix jours (1&2 décembre 2017), comme chaque année depuis 63 ans, les sept différents formats de La SaintéLyon, de la XXL 180 (aller retour Lyon <=> Saint-Etienne) à la Saintétic (12 km) en passant par la SaintéLyon (72 km), réuniront les coureurs amateurs de nuit, froid et course à pied.

Cette année, le Village qui accueillera les 17.000 inscrits innove en proposant un Stand Librairie consacré au running.

www.deslivres-pour-courir.com ne pouvait passer à côté de cette opportunité de passer en revue (par ordre alphabétique d’auteur pour éviter de froisser d’éventuelles susceptibilités) les œuvres qui seront présentées.

Cécile Bertin présentera Sables émouvants déjà chroniqué sur le blog.

Le livre est disponible sur Amazon (ici), a une note moyenne de 4,9/5 sur la base de 8 avis lecteurs et coûte 10,55 Eur.

Grégoire Chevignard (moi-même), présentera De mon canapé à la course à pied la plus dure du monde et Tor des Géants – Trail Ultime déjà chroniqués ici (on n’est jamais aussi bien servi que par soi même).

Le livre est disponible sur Amazon (ici), a une note moyenne de 4,9/5 sur la base de 226 avis lecteurs et coûte 16 Eur.

Le livre est disponible sur Amazon (ici), a une note de 4,8/5 sur la base de 54 avis lecteurs et coûte 9,99 Eur.

 

Michel Delore, qui est à lui seul une bibliothèque ambulante tant il a produit d’ouvrages, présentera probablement le plus récent de ses ouvrages, « Running : du jogging au marathon ». Je dois dire que s’il est dans ma bibliothèque (qui connaît le concept de PAL ? C’est la Pile A Lire), je ne l’ai pas encore lu.

Le livre est disponible sur Amazon (ici), a une note de 3,8/5 sur la base de 6 avis lecteurs et coûte 24,90 Eur.

Jean-Marc Delorme présentera « Trail Running, préparez vos défis »  écrit avec Sylvain Bazin qui n’a pas encore été chroniqué mais que j’ai déjà lu … et juge éligible à une chronique (à venir) même si la ligne éditoriale du blog est plus littérature et témoignages que manuels d’entraînement.

Le livre est disponible sur Amazon (ici), a une note de 4,6/5 sur la base de 7 avis lecteurs et coûte 24,95 Eur.

Jean-Marie de Dinechin présentera « Un risque à courir », un polar dans le monde du running. J’attends avec impatience la rencontre avec l’auteur pour en acquérir un exemplaire et le lire ; je n’en ai eu que de bons échos et je suis un gros consommateur de polars.

Malheureusement, le livre n’est pas disponible sur Amazon (WTF!). Il a une note de 4,5/5 sur la base de 22 avis lecteurs et coûte 12 Eur ici.

Bertrand Lellouche présentera Trails et Ultras mythiques, déjà chroniqué dans le blog.

Le livre est disponible sur Amazon (ici), a une note de 4,8/5 sur la base de 11 avis lecteurs et coûte 27,50 Eur.

Guillaume Millet présentera probablement le plus récent de ses ouvrages « Réussir son UTMB ». Le livre est paru trop récemment (10/10/2017)  pour j’ai pu le lire. Mais j’ai gardé un très bon souvenir de son ouvrage précédent qui a guidé mes premiers pas dans l’ultra mais si je n’en ai guère suivi les préceptes.

Le livre est disponible sur Amazon (ici), n’a aucune note car aucun avis lecteur et coûte 25 Eur.

Aurélia Truel présentera probablement l’ouvrage écrit avec Nicolas Aubineau, « Trail : coaching nutrition » que je n’ai pas lu, étant jusqu’à maintenant trop peu versé dans les problématiques nutritionnelles (même si je m’y suis mis et progresse) pour avoir un avis averti.

Le livre est disponible sur Amazon (ici), a une note de 4,5/5 sur la base de deux avis lecteur et coûte 15 Eur.

Enfin, Des Bosses et des Bulles nous présentera sa nouveauté, « No Pain No Gain » déjà en vente sur http://www.shop.desbossesetdesbulles.com

Le livre n’est pas disponible sur Amazon (pfff!) et coûte 14,17 Eur (???).

Si avec tout ça, vous ne trouvez rien qui vous plaît ou que vous avez envie de vous faire dédicacer, il faut arrêter la lecture et la course à pied !

 

 

« Enduroman » de Cyril Blanchard a été gagné par …

Bonjour les amis,

Alexis Roy a été tiré au sort et a gagné un exemplaire de Enduroman de Cyril Blanchard qu’il recevra après m’avoir communiqué son adresse postale et son adresse email en message privé.

S’il ne l’a pas fait d’ici mercredi soir, je procéderai à un nouveau tirage au sort.

Pour tous les déçus du tirage au sort, il reste votre libraire ou Amazon en cliquant ici.

Et cette semaine, comme chaque semaine, une nouvelle chronique d’un ouvrage qui traitre de course à  pied et un jeu-concours pour se voir offrir cet ouvrage.

Bonne semaine à  tous.

Gagnez « Enduroman » de Cyril Blanchard

Bonjour les amis,

Comme promis lors de la création de ce blog, cette semaine encore, vous pouvez gagner un exemplaire gratuit du livre chroniqué. Il s’agit de Enduroman de Cyril Blanchard

Pour gagner, rien de plus simple.

  1. Vous taguez en commentaire, dans Facebook, un ami susceptible d’apprécier cette lecture.
  2. Vous partagez ce post sur Facebook ou Twitter.
  3. Vous likez la page Facebook Des Livres pour Courir.
  4. Ensuite, vous attendez dimanche 19/11/2017 à 19h00 que je procède au tirage au sort.

Et voilà !

« Enduroman » de Cyril Blanchard

Bonjour les amis,

Petite trahison à la ligne éditoriale du blog cette semaine avec « Enduroman, Aimer et atteindre le sommet, L’aventure extraordinaire d’un homme ordinaire » de Cyril Blanchard qui parle peu de course à pied.

Avant que vous n’abandonniez la lecture de cette chronique, une précision : l’Enduroman, c’est 140km de course à pied de Londres à Douvres, la traversée de la Manche à la nage jusqu’à Calais puis 300km à vélo jusqu’à l’Arc de Triomphe à Paris. Intéressés ?

Je craignais que l’ouvrage ne soit que le descriptif d’un ultra triathlon. Et, il a bien été écrit par un triathlète, un de ces sportifs qui ne laissent rien au hasard et aiment les check lists. Bref, l’ouvrage passionnera tous les aficionados de la préparation sportive tant l’expertise et l’expérience accumulées par Cyril sont importantes.

Mais au delà de cet aspect technico-sportif, Cyril Blanchard nous emmène beaucoup plus loin que de Londres à Paris.

D’abord, et en soit même cela mériterait un livre, il a traversé La Manche à la nage. Il décrit cette traversée comme l’Everest de la natation ; il a tort. C’est bien plus sélectif que l’Everest car seulement 10% des tentatives se concluent par un succès. Et plus d’êtres humains sont allés dans l’espace que de nageurs sont parvenus à réaliser une traversée homologuée.

Ensuite, et c’est la partie qui m’a le plus impressionnée, Cyril décrit comment on passe du statut de sportif amateur dont l’ambition est d’être finisher d’un défi XXL au statut de champion. Car Cyril a établi, lors de son Enduroman, le record du monde sur l’épreuve (60 heures). Et cette transformation, il est rare de pouvoir y assister : nous connaissons soit des sportifs amateurs, soit des sportifs professionnels mais très peu de sportifs qui passent d’un statut à l’autre, de la chenille au papillon.

Enfin, même si cela m’a dérouté dans la première partie du livre, Cyril ramène tout ce parcours, cette aventure et cet exploit, à sa dimension humaine. Ce n’est pas le moindre intérêt du livre que de constamment rappeler qu’il n’est pas de sportif sans entourage, de performance sans environnement humain propice, de réussite sans équilibre personnel.

Et puis, in fine, le livre pose la question qui nous hante tous après la réalisation d’un objectif qui nous a fortement mobilisé : et après ?

Pour vivre l’aventure de l’Enduroman avec Cyril Blanchard, c’est chez votre libraire ou ici

« La bible du running » de Jérôme Sordello a été gagnée par …

Bonjour les amis,

Angélique Hildebrand a été tirée au sort et a gagné un exemplaire de La bible du running de Jérôme Sordello qu’elle recevra après m’avoir communiqué son adresse postale et son adresse email en message privé.

Si elle ne l’a pas fait d’ici mercredi soir, je procéderai à un nouveau tirage au sort.

Pour tous les déçus du tirage au sort, il reste votre libraire ou Amazon en cliquant ici.

Et cette semaine, comme chaque semaine, une nouvelle chronique d’un ouvrage qui traitre de course à  pied et un jeu-concours pour se voir offrir cet ouvrage.

Bonne semaine à  tous.

Gagnez « La bible du running » de Jérôme Sordello

Bonjour les amis,

Comme promis lors de la création de ce blog, cette semaine encore, vous pouvez gagner un exemplaire gratuit du livre chroniqué. Il s’agit de La bible du running de Jérôme Sordello

Pour gagner, rien de plus simple.

  1. Vous taguez en commentaire, dans Facebook, un ami susceptible d’apprécier cette lecture.
  2. Vous partagez ce post sur Facebook ou Twitter.
  3. Vous likez la page Facebook Des Livres pour Courir.
  4. Ensuite, vous attendez samedi 11/11/2017 à 19h00 que je procède au tirage au sort.

Et voilà !

La bible du running de Jérôme Sordello

Bonjour les amis,

Quand j’ai vu cet ouvrage, j’ai immédiatement pensé à « L’être et le néant » de Jean Paul Sartre (pour ceux que cela interpelle, il peut être acquis ici) que, je vous rassure, je n’ai jamais lu.

Les débuts de l’ouvrage de Sartre ont été poussifs : à peine quelques exemplaires vendus la première semaine, encore moins la deuxième semaine et presqu’aucun la troisième semaine. Puis, soudainement, les ventes se sont envolées, passant de plusieurs centaines à plusieurs milliers par semaine. Incompréhension totale de l’éditeur qui mène son enquête : ce n’est pas tous les jours qu’un « essai d’ontologie phénoménologique » mobilise les foules.

Il apparaît que « L’être et le néant » pèse très exactement un kilogramme. Et qu’il est significativement moins cher qu’un poids en cuivre de un kilo nécessaire à l’utilisation d’une balance de cuisine de l’époque.

Les ménagères se sont donc jetées sur l’ouvrage pour compléter à moindre frais leur série de poids de référence.

Tout ça pour dire, donc, que Jérôme Sordello a produit un sacré pavé. Qui est inutilisable avec une balance ancienne puisque les 736 pages pèsent plus de 1,6 kg. Et que de toute façon, plus personne n’utilise de balance à poids en cuivre. Ni même ne cuisine.

Comme la bible, version liturgique, cet ouvrage imposant est donc resté longtemps sur ma table de chevet, sans être ouvert ; toujours recouvert par un autre livre que j’avais plus envie de lire.

Cela a été une erreur.

Le livre est très plaisamment découpé en 24 chapitres qui peuvent se lire indépendamment des uns et des autres et pas nécessairement dans l’ordre.

Chacun, selon son niveau, y trouvera un condensé thématique théorique et pratique. Il est donc probable qu’aucun coureur ne lise tout le livre mais il est certain que tous les coureurs y trouveront de la matière à réflexion et application immédiate.

La bible du running, comme son nom l’indique, devrait être l’ouvrage de référence de tout coureur. Pas nécessairement celui qu’on lit tous les jours, mais celui auquel on revient toujours.

Bref, une somme réussie qui sera une pertinente addition à une bibliothèque d’ouvrages d’entraînement.

Pour acquérir l’ouvrage et tout savoir, c’est : ici

« Tim Runwood » de Antoine Guillon a été gagné par …

Bonsoir les amis,

Servant JoëlLoliita a été tirée au sort et a gagné un exemplaire de Tim Runwood de Antoine Guillon qu’elle recevra après m’avoir communiqué son adresse postale et son adresse email en message privé.

Si elle ne l’a pas fait d’ici mardi soir, je procéderai à un nouveau tirage au sort.

Et cette semaine, comme chaque semaine, une nouvelle chronique d’un ouvrage qui traitre de course à  pied et un jeu-concours pour se voir offrir cet ouvrage.

Bonne semaine à  tous.